13 septembre 2006

ELVIS ET MOI

chubbyconcertOn a tous ses vices cachés.

Aujourd’hui où le rap envahit les stations de radio, à peine concurrencé par les voix gueulardes de pouff’ en robes moulantes, je poursuis le combat. Pour moi, il n’y a qu’un Roi, un King, LE King ! Elvis, je l’élève au rang de Dieu.

Vous ne comprenez pas ? Allons, cette voix profonde qui vous fait trembler le slip, ce petit regard par en dessous qui hurle « Lance à incendie, pitié ! », et ce déhanché légendaire (je crache d’ailleurs sur ce satané Forrest Gump et ses prothèses en inox), vous ne pouvez pas rester insensibles, im-po-ssi-ble !

Alors quand ce clone s’est mis à tout faire péter dans le costard du King, autant dire que je le sentais sévère. Ni une, ni deux, je me suis sacrifié pour la bonne cause. Oui, j’ai chanté les meilleurs titres de mon idole de toujours, sur scène, et ceci pour sauver des gens. Vous voyez qu’Elvis n’est rien moins que Dieu !

Bon, je m’emballe toujours un peu quand je parle du King, mais bon, je vous balance l’affiche de mon unique concert. Vous pouvez aussi voir comment j’ai résolu cette affaire épineuse dans l’album photos, j’ai été suivi par deux journalistes un peu barges qui croient vraiment m’avoir inventé ! Oh, et puis je suis sur une piste pour sortir un album, très bientôt. Enfin je crois…

Enfin, vous savez le showbiz…

Posté par mikeespinosa à 15:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur ELVIS ET MOI

Nouveau commentaire